Ce que l’on nomme le pied plat correspond la plupart du temps à une déficience musculaire et ligamentaire.

Souvent chez l’enfant en surpoids et hypotonique, il peut également résulter de l'association d'un valgus calcanéen, d'une hypotonie musculaire et d'une hyperlaxitée ligamantaire.
La plupart du temps, la croissance résout d’elle-même les symptômes d’un pied plat. Cependant, à l’adolescence, les douleurs liées à un pied plat peuvent être importantes (contractures) et justifier d’une attention particulière.

 

Symptômes

C’est l’usure importante du bord interne et/ou antérieur de la semelle des chaussures qui doit nous alerter, en premier lieu.
Une consultation chez un podo-orthésiste permet de confirmer ou non le diagnostic.

 

Nos conseils

De bonnes chaussures sont indispensables.

Des semelles orthopédiques , sur mesure, peuvent constituer un accompagnement très positif de cette période délicate où l’enfant grandit.
De plus, et durant la croissance, en concertation avec le corps médical, des exercices de marche sur la pointe des pieds ou encore sur les talons
peuvent être conseillés.
Une fois la croissance terminée, les semelles thermoformées ou posturales sont reconnues comme facteur de soulagement.

Un rendez-vous avec un podo-orthésiste permet d'identifier quels appuis favoriser. De même, il définit comment aider l’organisme à se positionner et se rééquilibrer pour limiter les conséquences d’un pied plat.


A l’inverse d’un pied plat, le pied creux se caractérise par une voûte plantaire très incurvée.

Cette morphologie exagérée du pied est souvent héréditaire. Le pied creux s’accompagne souvent (plus ou moins rapidement) d’un coup de pied prononcé, d’une absence d'appui sur le bord extérieur du pied et progressivement de l’apparition d’orteils en griffes. Il peut-être également le résultat d'un tendon d'Achille trop court.

 

Symptômes

Le premier symptôme visible est le manque de stabilité de la cheville.

Encore une fois, l’usure des chaussures est également un excellent indicateur. Les appuis étant différents de ceux ordinairement protégés par les renforts des chaussures, les semelles s’usent beaucoup plus vite.

La perte d’équilibre supérieure à la moyenne (chutes fréquentes), la formation de griffes et l’apparition de durillons aux endroits de frottement, sont d’autres signes à prendre en compte.

 

Nos conseils

Les douleurs liées aux pieds creux ne sont pas anodines.

Des semelles, bien sûr, de type thermoformées apportent soulagement et permettent de travailler au rééquilibrage du corps.

Le choix des chaussures est aussi très important.
Tenir compte du coup de pied plus fort, permettre l’insertion adaptée des semelles, mais aussi anticiper sur la formation de griffes et durillons…Tout ceci est possible en s’équipant de bonnes chaussures de confort .

Aucun produit ne correspond à la sélection.